Art-Of-Fantasia

Oseras-tu participer au tout nouvel événement d'Art Of Fantasia et graver ton nom dans l'histoire du forum ? Rejoindrez-vous le côté démoniaque ou allez vous plutôt choisir le côté céleste ?
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Quand l'inconnu frappe à votre porte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Akari
Admin
avatar

Messages : 141

MessageSujet: Quand l'inconnu frappe à votre porte   Ven 14 Jan - 8:57

    C'était encore un de ses jours sombres durant lesquels on n'a pas envie de sortir et pourtant notre héros était dehors, bravant la pluie et le froid il marchait inlassablement vers un but inconnu. Ses foulées étaient régulières et le son de ses bottes touchant le sol créait presque une mélodie tellement il était précis et faisait penser à un coup de baguette sur une peau tendue. Sa détermination était telle qu'il avait déjà franchi plusieurs dizaines de kilomètres dans la pluie sans même s'arrêter pour boire, manger ou même reposer ses yeux. Il était un aventurier solitaire sur le chemin de la gloire et de la renommée, son village il venait juste de le quitter mais pourtant dans son esprit il était déjà loin, enfouie si profond dans sa mémoire que presque rien ne pouvait lui faire rappeler sa vie dans ce patelin.

    Si la boue tachant ses vêtements ne semblait pas le déranger en revanche elle le ralentissait, en effet les énormes marres de boues faisaient office de sable mouvant et Akari devait faire d'immense pas pour sortir chacun de ses pieds de la répugnante matière. Où se trouvait-il ? Il n'en avait même pas la moindre idée et cela le fascinait, une terre inconnue ne pouvait décemment pas encore avoir entendu de lui et des crimes qu'il avait commis dans le passé. C'était donc l'endroit rêver pour se refaire une vie et laisser les tracas du passé derrière son dos à jamais. Retrouvant un semblant de chemin praticable Akari se remit à marcher à une vitesse convenable, depuis le début de son périple il n'avait encore croisé personne et la solitude commençait sérieusement à le toucher, elle le rongeait de l'intérieur comme la peste et lui, impuissant se devait de subir ce mal. Comment avait-il pu se retrouver aussi seul ça il ne l'ignorait pas mais préférait repousser cette raison en lui-même car sa simple évocation provoquait en lui un mal si grand qu'il rentrait dans une rage meurtrière que seule un de ses proches pouvait calmer, malheureusement ses seuls vrais amis n'étaient plus de ce monde, ce qui signifiait que ses "crise de colère" ne se terminait pas avant la fin de toute vie aux alentours.

    Enfin quelque chose d'habitable se profilait à l'horizon, un immense château qui surplombait une haute colline dénuée de verdure. Un long sentier sinueux permettait de rejoindre la demeure et Akari ,qui commençait tout doucement à ressentir les effets du froid, venait de décider que son périple prenait fin ici et qu'il allait demander l'autorisation de dormir entre les grands mur de pierre qui se dressait à l'horizon. Une flamme venait de se rallumer dans le cœur d'Akari qui maintenant était encore plus prêt à tout pour parcourir les quelques kilomètres qui le séparait du château. Une rage d'en finir s'était réveillée et notre jeune vampire ne ressentait plus les conditions climatiques autour de lui, ses mouvements s'accélérèrent et il arriva en moins d'une heure à son objectif. Ses vêtements étaient remplis d'un liquide qui alliait eau de pluie et transpiration, autant vous dire que l'odeur qui en émanait n'avait rien de comparable au parfum d'une rose en fleur. Mais malgré tout Akari gardait espoir, l'espoir que les hôtes du château connaissent le mot hospitalité et l'applique même aux parfaits étrangers comme le vampire. Le voila enfin arrivé devant l'immense porte qui permettait l'accès au château, d'un geste vif il frappe quelque coup et espérait une réponse vive car dehors le temps se dégradait de plus en plus et un orage n'allait pas tarder à éclater. Voyant que la réponse tardait à se faire Akari décida de manifester sa présence et il cria.

    "Il y a quelqu'un ? Je suis un paisible voyageur qui aimerait dormir à couvert cette nuit, j'implore votre pitié et vous prie de m'ouvrir pour me préservez du mauvais temps qui couvre le ciel."

_________________

“Un jour, le Schtroumpf farceur m'a offert un cadeau. C'est devenu le Schtroumpf paraplégique.”
Ton sang doit être bon Invité, tu me laisses y gouter ?^
Allez juste un peu ...

Revenir en haut Aller en bas
Kamichi Miya

avatar

Messages : 247
Localisation : Au Chateau...

MessageSujet: Re: Quand l'inconnu frappe à votre porte   Mer 26 Jan - 3:41

Voyant à quel point le temps était mauvais dehors, Miya avait décidé de rester au château. Elle en profita pour s'entrainer d'avantage et -fautes de ne pas savoir s'occuper autrement- à aider les cuisinières à préparer les repas de ses parents et de leur conseillés. Ils ne mangeaient presque jamais avec la princesse, qui c'était depuis leur absence habitué à manger avec son petit frère ou avec les domestiques dans la cuisine. En plein après-midi, elle prit une bonne douche afin d'effacer toute trace d'odeur de sueur. Après avoir remit son linge d'entrainement sale à un serviteur, elle choisit de mettre une robe, pour changer de ses pantalons, et s'enroula dans un poncho de laine fine.

C'est alors que l'on frappa précipitamment à sa porte de chambre. Étonné de la brutalité avec lequel le bruit résonnait fort, Miya mit du temps avant de répondre un simple "je vous en prie, entrez" Elle ne prit même pas la peine de demander qui la demandait. Un de ses plus fidèle serviteur la regarda essoufflé:

-Mademoiselle, je ne puis demander conseils à vos chers parents très occupé, c'est pourquoi je viens vous importuner.
-Allons Lïn, tu ne m'importune pas, dit moi plutôt ce qui passe?
-Un voyageur souhaite apparemment s'héberger pour la nuit dans votre demeure. Annonça-t-il
-Un voyageur? Vraiment? S'enthousiasma la princesse. Merci de m'en avoir informé Lïn, il va de soi que je vais accepter, je ne peux laisser quiconque en dessous de cette pluie torrentiel! Fait préparer une chambre chaude et confortable pour notre invité s'il te plait. Une chambre de préférence avec une salle de bain pour qu'il puisse se laver, il est surement trempé à l'heure qu'il est!
-Bien princesse.

Après une bref révérence, il partit accomplir sa tache. Miya, elle, se précipita au rez-de-chaussé afin d'accueillir son invité. Elle avait hâte de le voir! A quoi ressemblait-il? Que faisait-il par ici? Cela faisait-il longtemps qu'il voyageait? Qu'avait-il vu et vécu? Avait-il croisé son frère? Elle aimait beaucoup poser des questions quand ça lui était permis. Écouter les gens du voyage la fascinait tellement qu'elle avait demandé aux personnel du château de la prévenir à chaque visite inhabituel.
Elle ne fit pas attention à ses cheveux encore mouillé et courra presque dans les couloirs, puis ralentie dans le grand escalier rassuré de voir qu'une personne avait fait rentré l'homme mystérieux dans le hall. Mais quand elle s'en approcha doucement, un frisson lui parcouru tout le corps. Toutes les questions qui jusque là lui avait brulé les lèvres, furent instantanément réduite au silence. Elle le salua néanmoins:

-Bonjours cher visiteur. Je suis la princesse Kamichi Miya, si vous me le permettez je vais vous conduire à votre chambre afin de vous y reposer. Si vous avez la moindre question ou besoin, vous avez à votre disposition le serviteur Lïn. Je peux aussi personnellement vous être en aide.

Miya ne lui avait même pas demandé son nom, car il arrivait que des inconnus préfère rester discret. Elle attendit, anxieuse, la réponse de cet homme sinistre puis commença à tourner les talons pour le diriger vers le dortoir.

_________________
Miya&Yuu
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
Quand l'inconnu frappe à votre porte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Flashback] Quand la mort frappe à votre porte... [Clos]
» quand la mort frappe à la porte, le, croque, mort chante ♪♫ (morticia)
» Quand on frappe à votre porte un beau soir ( Groupe KK02/ Event03) partie 01
» juliette - Quand est ce qu’une porte n’est pas une porte ?
» Si...frappe à ta porte ? (jeu)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Art-Of-Fantasia :: Monde d'Art of Fantasia :: Les Zones Urbaines :: Les Habitations des membres :: Le Chateau De Kamichi Miya-
Sauter vers: