Art-Of-Fantasia

Oseras-tu participer au tout nouvel événement d'Art Of Fantasia et graver ton nom dans l'histoire du forum ? Rejoindrez-vous le côté démoniaque ou allez vous plutôt choisir le côté céleste ?
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [en cour]Présentation de rika brok [ Solo]

Aller en bas 
AuteurMessage
Yuu Masshiro
Première Membre
Première Membre
avatar

Messages : 379
Localisation : Iici, là-bas... Quelque part dans ce vaste monde.

MessageSujet: [en cour]Présentation de rika brok [ Solo]   Mar 18 Jan - 6:02

Journal de Yuu

Comment expliquer...si prenons un exemple concret, quand les gens sains d'esprit et de situation que l'on va qualifier de normal, vont pratiquer le léché vitrine et qu'il s'arrête sur un objet anodin et se précipite pour l'acheter dans aucune valable...en acclamant comme excuse ' j'en suis tombé amoureux"...voilà ce que j'ai ressenti, un amour fou pour se lieu à l'ambiance si particulier. Peut-être est dû au faite que je n'est jamais eu cette impression dans la maison de mon père ou est-ce autre chose...
C'était une après-midi de janvier, j'étais toujours à Tokyo n'ayant pas trouvé ce que je chercher, c'est à dire quelconque information sur le médaillons ou bien sur les anges et autre créatures fantastique, j'avais déjà rencontré des changeformes. Cette rencontre à elle seule avait bouleversé ma perception des choses, m'éloignant de ma réalité que je trouver si douce et qui m'était si chère....donc après mainte recherche je me trouvait toujours au même résultat c'est à dire à zéro, j'allais me dirigeait vers un aéroport ou un port pour me diriger en occident car c'est dans ses région la que l'image de l'ange est apparue quand je me rendit compte à mon grand désespoir que loin du japon je me retrouverais dans une certaine difficulté financière...pas qu'il ne m'était difficile de piraté un quelconque compte en banque ou bien même les finance de l'état mais j'avais toute de même des principe aussi je ne prenais que ce qui appartenais à ma famille. Mais les comptes en banque de ma famille même si je dois avouer son bien garnie ne sont pas infinie et puis plus je prends plus il y a de risque que mon paternel réussisse à trouver un assez bon informaticien pour me retrouver. Et me voilà donc partit à la recherche de gagner un peu d'argent. J'étais en train de réfléchir a ce petit contre tant quand je suis tombé dans une ruelle, pas mégarde j'avais déviée de ma trajectoire. Plein de petite boutiques s'alignées bien sagement, comme pour saluer les pacsent sur leur passage. les bannières avec le nom des boutiques flottaient au vent, entament une petite musique qui s'installé dans vos oreilles plus ne plus vous quitter. Il régnait un certain calme apaisant même temps depuis que je m’étais aventuré dans la ruelle pour mieux voir, je n'avais rencontré aucun être vivant se tenant sur deux jambes. Un chat m'avait coupé la route suivit d'un chien...les animaux de nos jours aucune éducation C'est que je la vie! Une grandeur, une magnificence! Je savais qu'on était fait pour s'entendre. Elle n'était qu’ensemble de module, quelque chose d'informe de déstructurer, mais elle s'accordait parfaitement avec mon esprit...je la voulais! Je l'aurais! et je l'ai eu!


La jeune femme c'était arrêtait devant une vielle bâtisse sortit tout d'une époque ancienne. L’architecte avait dû s'amuser à assemblait de gros volume pour former un ensemble incohérent mais qui formais un espace grand et agréable. Malgré les lampions et les bannières ballotées par le vent yuu ne discerna aucune source de vie, aussi elle se décida à rentrer dans la propriété. Elle fut impressionné par l'architecture peu orthodoxe et en fut même enchanté, Yuu imaginé déjà des plans, toute une organisation pour réaménagée l'espace à son goût. Elle pourrait y vivre et en même temps pratiquer sa passion tout en gagnant de l'argent en prévision de son voyage et une autre idée germa dans sa tête. En commerçant, elle pourra gagner des informations, toute sorte d'informations qui pourrait lui être utile. Bien sûr il y avait l'inconvénient de devoir parler avec le client mais ce n'était qu'un petit détaille avec tous les avantages qu'elle pourrait avoir. Elle fit un tour sur elle-même puis mis ses mains sur les hanches.

- ma décision est prise! Ici sera mon nouveau chez moi.

Un doute passa, et si cette vielle bâtisse appartenais à quelqu'un d'autre. Pour remédiait à cette inquiétude et elle sortit, une sorte de feuille pliait en deux. Elle la déplia, la posant au sol telle un ordi portable. Elle passa son doit sur le rectangle du haut celui-ci s'allumait un petit chat noir s'afficha, puis qu'il est fait sa toilette, il leva des yeux doré vers yuu et miaula de manière un peu mécanique

- bonjour ,yuusama que puis-je pour vous?

yuu ordonna

- trouve-moi des informations sur cette maison.

- demande en cour veuillez patienter quelque minute......demande en cour veuillez....

la jeune femme s'assit contre un des mures de la demeure et commença à pianoter sur le sol pour attendre la fin de la recherche par son ordinateur de poche. Elle l'avait confectionné quelque année plus tôt, je ne serais vous expliqué comment elle a réussi ce tour de force d'implanté tout un circuit carte mémoire dans une si petite épaisseur mais elle y est arrivée.
Au bout d’un temps le chat arrêta de répéter cette phrase au grand soulagement de yuu qui même ne s’emportait pas vite et qui était d’une grande patience, commencer en avoir marre, de même elle avait déjà dans l’intention de lui apporter quelques modifications pour ne plus entendre cette voix. L’écran changea pour afficher une page de journal, le chat se trouver toujours sur l’écran met il s’était mis en bas puis il déclara

-Journal du 2 décembre 2005…un crime fut commis, la maison fut vider, le propriétaire actuel ne veux pas entendre parlé…j’ai trouvé son numéros de téléphone et son adresse…

Une case s’ouvrir pardessus l’image du journal ou était noté toute les informations que le chat avait dite.

-Mmm…vie t’il proche d’ici ?

-Oui, pour le calcul exact vous devrez mettre 5 minutes de marche rapide pour arriver devant sa porte.

Yuu ne comprenais pas pourquoi cet homme vivait si près de quelque chose qu’il voulait oublier mais pour elle sa l’arranger, elle ferma son ordinateur de poche, sortit un autre gadget qui ressembler à une boussole en bois préparer en classe verte. Elle articula haut et fort l’adresse et l’aiguille sur la boussole commença à s’agiter avant de s’arrêter dans une direction qui indiqué la sortit du bâtiment…..



Dans la rue, yuu suivit les indications de la boussole pour arriver dans une autre rue marchande, plus animé, des gens fessaient leur commission discutait avec les marchands du temps actuel. Un train de vie tranquille. Yuu continua son chemin pour arriver devant une boutique en bois, des poupées traditionnelles japonaises des sabres et autre objets traditionnels était affiché en vitrine. Un magasin à touriste, voilà comment yuu décida de qualifier cette boutique. Ce qui ne l’empêcha pas de rentrer fessant teinté une clochette. L’intérieur était fort accueillant et surlignait l’idée que se fessait la jeune femme sur le magasin. Une vielle femme en kimono vient accueillir Yuu.Le sourire commercial, la délicatesse d’une vendeuse tout y était. La jeune femme se mit elle aussi en mode courtoisie digne d’une héritière d’une grosse entreprise.

-Un objet vous à taper dans l’œil jeune demoiselle ?

- on peut dire cela…puis je rencontrer le propriétaire de la demeure à l’architecture tordue

Une minute de silence passa, la vielle dame trop surprise par cette réponse inattendu ne sut pas trouver une répartit immédiate.

-Euh. Oh ! je vais chercher mon mari Veuillez patienter !

-Autant qu’il le faudra…murmura yuu dans un fau sourire

La femme au kimono passa dans une autre salle, certainement l’arrière-boutique. Yuu en profita pour dépoussiérer son propre kimono qui exprimait toute la grâce d’un délicat tissus, puis elle fit un tour dans les différentes rangées du magasin regardant d’un œil froid et sans intérêt les différents objets qui s’y trouvés. Yuu releva la tête quand les frottements de pas viennent l’enlever de sa réflexion sur l’esthétique et la valeur marchande des objets exposés. Un vielle homme, qui ressemblai à un tanuki avec ces cernes noires cous les yeux suivait de près la grand-mère. La jeune femme le salua humblement et attendit que ce soit lui qui prennent la parole, ce qui fit rapidement dans une voie lasse et trainante.

-Pourquoi cette vielle bicoque vous intéresse-t-elle ? Vous m’avez l’aire de bonne famille, trouvez-vous une demeure mieux adapter à votre condition !

-non, ma décision est prise et rien ne me fera changer d’avis…et surtout pas l’histoire de cet accident ! Ce qui est passé est passé, il n’y a que le future devant nos yeux…pour la bicoque comme vous la nommé si bien je vous en donne pour 30 million de yen, cela vous convient-il ?!

Les deux personne âgées regardèrent Yuu comme une extraterrestre, elle avait devenssé tout leur argument qu’ils avaient prévue, et l’argent qu’elle leur proposé était une somme qu’ils avaient rarement eu l’occasion de voir. Peut-être que ça allait arranger beaucoup de chose pour leur quotidien…le couple se regardèrent, ils pourraient en demander plus…

-J’en donnerais pas plus…elle en veut pas plus…enfin pour l’instant.

Savait elle lire dans leur pensé ?! Non elle avait juste deviné leur intention en observant leur geste et leur réaction, elle avait su qu’il allait essayer de profiter de la situation.

-Euh trente millions c’est très bien… hésita le vieillard

-oui nous ne connaissant pas grand-chose à ce sujet….

- faite moi confiance ! Je vais redonner vie à votre bicoque…déclara yuu d’un ton détaché puis elle ajouta si vous pouvez me donner un numéro de compte sur lequel je peux transférer de l’argent…j’espère que vous avez un numéro de compte ?

-...Oui nous en avons! un répondit hésitant l’homme au air de tanuki

- parfait ! Alors amenez le moi et je m’occupe du reste !

Yuu attendit qu’on lui apporte le numéro avant de reprendre son ordinateur de poche, devant cette feuille de papier pliée en deux qui n’était autre que son ordi portable les deux personnes âgées restèrent estomaqué. Ils avaient jamais vu ce genre d’objet de leur vie, après tout Yuu créait des objets insolite aussi il était normal qu’il reste la bouche grande ouverte et les yeux tel que des soucoupes. Yuu alluma son ordinateur, puis ne fesant pas attention au chat tapas frénétiquement sur le clavier, l’écran afficha une série de zéro et de un. Un langage que peu de personne comprenait surtout qu’à l’heure actuelle l’ordinateur n’était pas encore très développé. La jeune femme pris le bout de papier que lui tendit le vieillard tout en continuant à pianoter sur son ordinateur, elle inséra les chiffres inscrits et quelque seconde plus tard elle referma son ordinateur et le rangea.

-Bien tout est arrangé ! l’argent est sur votre compte. Je vous remercie pour votre coopération !
-C’est fini…mais comment ?! s’exclamèrent en cœur les deux personne âgée.

Ce qui qui fit affichait un petit sourire sur le visage de yuu, sourire rare que seul la discussion de mécanique ou de technologie lui apporté. Elle les salua une dernière fois avant de regagner sa nouvelle demeure sans se retourner .Yuu trouvait que cela ajouté du mystère a son personnage et elle aimait bien ça. Après tout elle rester tout de même une enfant dans l’âme qui est resté trop longtemps prisonnière d’une cage doré.
Yuu revient dans la demeure, elle visita chaque pièce décidant ou elle allait placer sa chambre, ou elle allait mettre le magasin pour accueillir les clients et puis l’atelier. Elle sortit de son sac plein d’objet qu’elle commença à ranger.

Au début tout aller pour le mieux tout était a sa place, bien ranger mais en quelque semaine seul le lieu d’accueil des clients et encore avait était épargné le reste n’était qu’objet les un plus bizarre que les autre dans tous les sens, des dessins de machine était affiché partout des formules était écrite sur des bouts de papier qui trainés. Yuu partait souvent pour chercher des informations ou pour trouver des matières première et de toute façon elle n’avait pour l’instant aucun client après tout qui viendrait dans cette drôle de bâtisse au bruit et à l’allure étrange, pour acheter des objets dont nombreux personne ne connaissent l’existence. Mais pour yuu peu importe elle pouvait inventer créer sans aucune difficulté et sans que personne ne lui dise quoi que se soit, l’argent passé après et puis pour son voyage si jamais elle n’avait qu’a construire un avion elle-même.

On est toujours mieu servie par soit même, n’est-ce pas ?!
Revenir en haut Aller en bas
 
[en cour]Présentation de rika brok [ Solo]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» présentation Bob Solo [Validée]
» Jean Racine & sa cour d'admirateurs
» présentation de demi lovato
» Modèle de présentation
» Ma présentation ! (Phyllali)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Art-Of-Fantasia :: Monde d'Art of Fantasia :: Les Zones Urbaines :: Les Habitations des membres :: Le Rika Brok de Yuu-
Sauter vers: