Art-Of-Fantasia

Oseras-tu participer au tout nouvel événement d'Art Of Fantasia et graver ton nom dans l'histoire du forum ? Rejoindrez-vous le côté démoniaque ou allez vous plutôt choisir le côté céleste ?
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le commencement [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yuu Masshiro
Première Membre
Première Membre
avatar

Messages : 379
Localisation : Iici, là-bas... Quelque part dans ce vaste monde.

MessageSujet: Le commencement [terminé]   Mer 5 Jan - 9:49




journal de Yuu

Tokyo ville de lumière, de bruit et d'odeur...comme toutes les grandes villes du monde d'ailleurs! Mais les autres je ne les ai jamais vues. Trop loin...sans doute...non plutôt une flemme immense qui m’a toujours empêché d'aller plus loin que le japon. J'étais partit de chez moi quelque semaine déjà, je respirais la liberté, profité chaque moment pour assouvir ma soif de connaissence.
De nombreuse fois je me suis arrêtée pour dessiner une nouvelle machine. D’ailler il faudra peut-être que je les nomes un jour...Enivrais pas tant de bonheur j'en avait oublié ma rencontre avec cet être ailé. La vue du médaillon me ramena à la dur réalité...enfin à la non réalité...et me voilà a arpenté cette grande dans laquelle j'ai mis les pieds une seul fois de mon existence accompagné par des employé de mon paternel ne me lâchant pas d'une semelle...ne sait-on jamais si je me cassé un ongle! Les grand immeubles me donné le tournis, les vitrines m'attiraient comme un ours sur une réserve de miel. Je savais que je n'étais pas là pour sa mais je ne pouvais m'en épeicher...surtout l'appelle du quartier Akihabara...comment je pouvais ne pas y aller! Ce serait un crime! Une haute trahison envers mon propre moi!Mais même l'image de tous ces circuits électriques ne put m'enlever la pensée de ce foutu médaillons! A me taper la tête contre les murs, dès que je le pouvais je le fessais tourner dans ma mains pour essayer de chercher le moindre indice. Je passais en revus tous les matériaux que je connaissais, toute les pierres précieuse qui existaient, mais que je connaissais pouvais définir ce que je tenais entre mes mains. Quoi que les gens peuvent dirent, et n'importe que je ne suis ordinaire et j'utilise une sorte de magie...je ne tolèrerais pas que cette chose provienne des ailes d'un être communément appelé ange ou bien être céleste aux choix...je pris gros sur moi, je ravalai ma fierté et me décida à agir, ne pouvant pas rester dans l'ignorance.

Aussi en ce jours du 6 janvier, moi Yuu Masshiro je vais me reprendre en main pour arriver à mon but suprême...dominé le monde...non je blague...juste assouvir mon appétit créatif et inventif en donnant à la vie la plus incroyable des machine jamais inventé jusqu'à présent!!!

.....

Une jeune femme portant un long kimono d'hivers rouge arborant des fleurs blanches brillait d'éclat parmi le tokyoïte uniforme dans leur costume de travail, quelques exceptions échelonnées la route de cette femme mais elle gardait précieusement son originalité par la teinte d'un blond chaleureux de sa chevelure et l'image d'un ciel d'été ancré dans ses yeux.

Cette femme prénommée Yuu marché d'un pas résolu à travers cette foule dense et compacte, elle été décidé à accéder à un lieu très précis et depuis sa naissance on l'avait conditionné à ne jamais lâcher prise. C’était comme cela qu'était éduqué les grande dame, pure et délicate au aire soumise qui c'est se taire mais qui s'accroche à sa décision. Un homme de pouvoir doit avoir au bras une femme forte.

Elle ralentissait de temps à autre quand une vitrine l'intéressait ou bien pour regarder autour d'elle a fin de voir si elle n'était pas perdue. Au bout d'un moment elle prit une petite ruelle, maintenant elle ne se détourner plus, elle marcher regardant droit devant. La journée défila quand la jeune femme arriva enfin à sa destination, elle s'arrêta devant une vielle porte ou des gris-gris pendaient de part et autre de l'encadrement. A regarder de plus près les gris-gris était surtout des bibelots, des objets trouvait dans une décharge et assemblé. Bouchons de bouteille, têtes de poupées, bouts de plastiques, poigné de porte...Yuu oscilla un sourcil devant se manque de gout et entra sans la moindre démonstration de présence.

Elle pénétra dans une boutique qui était dans la continuité de ce qu'on pouvait voir de hors, un assemblage de mauvais gout. Les murs étaient badigeonnés d'une peinture jaune pisseux et ou à quelques endroit se trouvait des feuille de magazine qui devait sans doute boucher les défauts de la tapisserie. Seul les vitrines ou trôner différentes pierre pouvait nous faire devinait que cette pièce était tout simplement une joaillerie. Yuu s'approcha des vitre pour mieux voir quand une vois stridente se fit entendre.

- ne touche pas avec tes mains salle! Petite voleuse!

La jeune femme continua son geste et toucha la vitre

- je ne fais qu’admirais cette somptueuse Alexandrite...

Un petit homme trapu et chauve s'approcha énergiquement avec un vieux chiffon. Il fit signe à Yuu de se décalé, cracha dans le tissu et essuya énergique ou se trouver appuyer quelque minute plutôt la demoiselle

- Que fait la jeune demoiselle loin de chez elle?!

-bonjours moi aussi tu m’as manqué! Je vais très bien merci de t'en soucier!

L’homme repartit en ruminant tout aussi énergiquement, attrapa ses lunette posé sur une des vitrines et se retourna vers la jeune femme, ses petite yeux la scrutèrent par-dessus ses lunette ronde puis il lâcha

-montrez-moi ça! Et après vous filez...je n’ai pas envie d'avoir des problèmes avec votre famille!

-bien sûr! Aucune envie de m'attarder moi non plus!

Yuu décrocha le médaillon accroché à son cou et le tendit au vielle homme. Celui-ci le pris avec délicatesse et commença à le détaillé. Ses yeux étaient collés sur le bijou, le tournant et le retournant pour chercher une réponse obscure. Au bout d'un moment il lâcha

-ou vous l'avez trouvé?!

-on me la donnée...tu as une idée de ce que c'est?!

-quelque chose qui ne vient pas de ce monde...

-stupide! Tu n'as même pas fait d'analyse!

-Petite! Sachez qu'avec l'expérience on acquit des certitudes...et je peux vous affirmer que ce que vous détenez n'appartient pas à notre terre...oui quel beauté, si pure et froid et en même temps une germe si chaude...un éclat si resplendissant...

La jeune femme arracha le médaillon des mains du joaillier le remis à son cou et de ton sec remercia la vielle connaissance de son père, elle avait pensé que ce vieux fou maniaque des pierres, aurais pu la renseigner mais apparemment c'était peine perdu, elle repartait à zéro. Elle n'aimait pas partir de rien. Enervé elle ferma la porte une peu fort fessant teinté les bibelots entre eux. Pour ceux détendre elle décida de s'assoir un peu et de voguer à une de ses occupation fétiche...le dessin. Bien installé elle se mit à dessiner un petite machine qu'elle fabriquera certainement plus tard dans la soirée avec quelques objets récupérés par ci par là dans l'hôtel ou elle séjournait.



Dernière édition par Yuu Masshiro le Dim 6 Mar - 5:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le commencement [terminé]   Sam 22 Jan - 23:20

- Ne rentre pas trop tard, ce soir !

- On verra. Au revoir maman.

Comme chaque matin, sa mère le priait de ne peut pas rentrer à des heureus trop exhubérantes, mais comme soir, il allait sûrement ne pas l'écouter et rentrait au petit matin.
Celà avait commencé il y a 2 ans, lorsqu'il avait pensé avoir perdu son coeur. Il avait commencé à sortir avec des amis dans des bars divers, puis il s'y était trouvé un travail plutôt bien payé et qui l'amusait extrêmement. Bien sûr, il recommandé très peu ce métier, et n'en parlait jamais. C'était plutôt une honte malgrès tout. Mais celà ne le gênait aucunement.
Ce matin là, il avait comme projet de passer tout d'abord au bureau de tabac, puis dans son magasin de bijoux préféré. Il avait une certaine passion pour tout ce qui brillait, et le fait qu'il ai plusieurs piercings en divers endroits y était pour quelque chose.
Ce matin là, il s'était donc levé plus tôt que d'habitude pour un week end. Puis il était allé prendre sa douche normalement, avant de s'habiller de son jean blanc habituel et d'un tee shirt noir, avec l'emblême d'un groupe connu collé dessus. Il enfila également une veste, blanche comme son jean et ses chaussures montantes, en cuir noir. Il attacha chacune des sangles puis il n'oublia pas de mettre un piercing à son sourcil gauche, sachant très bien qu'il allait peut-être en acheter un autre aujourd'hui.
Après s'être bien préparé, il rejoigna ses parents dans la cuisine, pour leur faire croire à un semblant de sociabilité et il déjeuna tranquillement. Les regards furtifs que son père faisait entre lui et son journal ne passèrent pas inaperçu, et un court délais avait pris place avant que celui ci ne lui fasse la remarque sur ses vêtements.

- C'est assez étrange, ce style que tu as tout de même.

- Si tu le dis..


Hitome avait pris l'habitude de cette phrase. Il l'entendait une à plusieurs par jour alors maintenant, il ne répondait plus. Il s'en était lassé. Il finissa rapidement de déjeuner puis demander un peu d'argent à sa mère, comme le bon adolescent qu'il était. Bien sur, il du se justifier sur la demande de ce prêt mais ses parents capitulèrent assez rapidement. Après tout, il était leur seul enfant bien aimé.
C'est après toutes ces épreuves qu'il avait enfin réussit à sortir de cette maison qui devenait peu à peu une prison pour lui. Il se diriger à présent vers le bureau de tabac le plus proche, afin de pouvoir s'y acheté un paquet de cigarette tout à fait normalement. Ses parents étant fumeurs eux aussi, ils n'avaient aucun droit pour lui refuser ce pêché.
Il entra donc dans cette petite boutique de commerce, où la décoration était laissé à l'abandon. Mais celà ne l'intéressait guère, il alla à la caisse demandé son du, il paya puis il sorta. C'était déjà une affaire de régler.
Il se dirigeait à présent vers sa boutique préféré, celà le faisait passer par le parc. Au loin, il apercu une chose brillé, ce qui l'attira fortement, il se dirigeait vers celle ci quand il se retrouva proche d'une femme assez grande, penché sur une feuille de dessin. Que faisait elle ici ? Habillé en kimono qui plus es.. Il se pencha légèrement afin de regarder ce qu'elle dessinait, puis lui demanda sans paraître impoli.

- Que dessinez vous, jolie demoiselle ?

Un petit sourire chaleureux éclaira son visage d'adolescent, tandis qu'il fixait la jeune fille de ses grands yeux d'un gris profond.
Revenir en haut Aller en bas
Yuu Masshiro
Première Membre
Première Membre
avatar

Messages : 379
Localisation : Iici, là-bas... Quelque part dans ce vaste monde.

MessageSujet: Re: Le commencement [terminé]   Dim 23 Jan - 0:23

Journal de yuu

si j'avais croisé cet étrange personne lors d'une sortit familiale j'aurais eu de cesse d'entendre de ma mère des critique vestimentaire et d'apparence ainsi de tenus. Jamais je n'avais vu pareille accoutrement, d'ailleurs je n'aurais jamais pensait qu'on puisse s'habiller de la sorte mais après tout moi-même je m'habillais de manière vulgaire comme le définisse si bien le reste de ma famille lorsque je suis dans mon labo...autre chose qui me rendit sans mot c'est son langage...jolie demoiselle....j' avais déjà entendu certaine personne le dire à d'autre dame de la haute société, j'avais toujours écouter ce genre d'absurdité de loin, mère disait que c'était la juste de la politesse et que c'était normal..; moi je trouvais juste cela hypocrite pour les femme ne disait-elle pas la même chose. Mon père m'avait donné une réponse que je trouvé approximative et qui ne m'allait pas du tout mais je devais quand même m'en contenter: les femmes sont fait pour être courtiser et les hommes ont fait pour courtiser...quel idée stupide. C’est pour cela que je déteste les soirée mondaine au grand désespoir de ma mère et de mon père qui désiré que je profite de ces soirées pour que je trouve un fiancé...de tout façon je savais impertinemment que quoi que je fasse ils m'en trouverais un alors a quoi bon me plongé dans les difficultés....
....


- Que dessinez-vous, jolie demoiselle ?

Yuu relava doucement son visage et plongea ses yeux d'un bleu si claire qu’on se demandé si elle pouvait voir quelque chose, dans les yeux gris du jeune homme. Seul un haussement de ses sourcil parut exprimer son étonnement face à cette arrivé si soudaine.

-rien qui ne vous intéresse... dit -elle en refermant son carnet, se plaçant déjà derrière les distances du sourire courtois

Yuu observa l'adolescent, se tourna vers la boutique puis revient vers l'adolescent, elle se leva, dépoussiérant son kimono et dans un sourire polie elle demanda

-êtes-vous la pour des bijoux joli damoiseau? Le saphir vous irez à merveille...

Yuu avait copier les paroles de ce qu'elle avait entendu dans les fêtes, son cerveau avait analysé la situation en un instant et selon l'apparence et l'odeur et les attitudes du jeune homme elle avait déduit qu'il était un habitué de ce lieu ainsi que du système qu'elle avait l'habitude de nommer, la stratégie de séduction. Yuu voulait quitter se lieu le plus vite possible, elle n'aimait pas discuter avec des gens mais en même temps, il était rare les occasions qu'elle avait pu faire des joute verbal avec le genre masculin et sa curiosité a savoir jusqu'où elle pourrait tenir la fit rester sur place.
-Par hasard connaitrez-vous un autre spécialiste en pierre précieuse car voyez-vous je n’est pas pu trouver mon bonheur chez ce vieux cinglé !
Dans une pose des plus délicate exprimant en tout vérité qu’elle venait des haute sphère de la société, yuu entendit la réponse de cette étrange adolescent qui part son apparence sortant du commun ressemblait à yuu .Lui arborait des cheveux blanc et des yeux d’un gris profond alors que yuu de sa grande taille, de ses yeux presque transparent et de sa chevelure doré se détaché également du lot. Est ce peut être une des raisons inconsciente pour que la jeune fille est décidée de rester.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le commencement [terminé]   Dim 23 Jan - 3:52

- rien qui ne vous intéresse...

Elle avait prononcé sa phrase avant qu'il n'ai eu le temps de voir les détails de son imagination. Il se focalisa alors sur son apparence, un peu déçu, il l'examina. Il n'eu même pas le temps de détailler son visage qu'une seconde phrase sortit de ces lèvres. Elle s'était également levé et arborait un jolie sourire.

-êtes-vous la pour des bijoux joli damoiseau? Le saphir vous irez à merveille...

Il souria à ces paroles, elle avait l'air de s'y connaître en bijoux, ce qui l'intéressait fortement.

- Eh bien, je vois que mademoiselle s'y connait..

Il échappa un petit rire, ayant un prit un ton un peu moqueur. Il n'aimait pas vraiment parler comme les gens riches, mais à la vue de son kimono, il s'était dit qu'un peu de politesse serait au rendez vous.

- Mais, je n'aime pas vraiment le saphir. Je préfère les couleurs sombres..

Il vit que son regard était quelque peu fuyant, peut-être ne désirait elle pas rester ici. Ou alors, elle n'aimait peut-être parlé aux inconnus, surtout avec une apparence comme celle d'Hitome. La plupart du temps, les passants étaient légèrement effrayé en le voyant.

-Par hasard connaitrez-vous un autre spécialiste en pierre précieuse car voyez-vous je n’est pas pu trouver mon bonheur chez ce vieux cinglé !

La pose qu'elle arborait à présent était quelque peu déconcertante, ce qui fit légèrement reculer le jeune homme. Sa question l'avait pris de courts et il regarda la vieille boutique qui trônait derrière la femme. La boutique où il se rendait en la rencontrant n'était qu'à quelques rues de ce par. Peut-être devrait il lui conseiller et l'accompagner.
Il ne savait pas encore pourquoi, mais cette femme, aux allures de bourgeoise, lui semblait être quelqu'un de confiance, alors il décida de l'éclairer un peu.

- Il y a une boutique à quelques rues d'ici où j'achète tout mes bijoux. Voudriez vous que je vous y accompagne ?
Revenir en haut Aller en bas
Yuu Masshiro
Première Membre
Première Membre
avatar

Messages : 379
Localisation : Iici, là-bas... Quelque part dans ce vaste monde.

MessageSujet: Re: Le commencement [terminé]   Dim 23 Jan - 7:19

Sombre...

c'est vrai qu'après observation le sombre lui irais beaucoup mieux...plus la jeune femme observé se jeune homme plus elle l'intrigué. Pour elle, il était comme un animal exotique, une créature d'un autre monde. Elle était en quelque sorte plus ébloui par cet adolescent que par l'ange qu'elle avait rencontrait quelque temps au paravent. Aussi quand elle le vie reculer, elle en fut amuser et un rapide sourire des plus sincère chose rare en sa personne passa sur son visage.

- Il y a une boutique à quelques rues d'ici où j'achète tous mes bijoux. Voudriez-vous que je vous y accompagne ?

Yuu réfléchi à une quelconque raison pour refuser de partir avec un inconnue, mais elle n'en voyait aucune, après tout elle était en fugue aussi la jeune femme avait gagné en liberté et elle fallait quel trouve rapidement réponse à ces questions sinon cela risquer de la hanté toute les nuit. Elle allait accepter quand la porte de la vielle boutique grinça pour faire apparaitre dans l’entrebâillement de l'entrée le vieillard bossue. Celui-ci pris une voie grincheuse et déclara

- mademoiselle...vous ne devrez pas parlez à ce voyous.. ; rentrez, je vais contacter votre père pour qu'il envoi quelqu'un vous chercher!

- si vous prévenez n'importe qui de ma famille je vous promets que je n'aurais de cesse de venir vous causer du soucie...

Elle ne le laissa pas répondre à cette cette menace elle attrapât le bras du jeune homme et se dirigea d'un pas assurer dans la direction qu'elle soupçonnait être la ou voulait aller l'adolescent, de toute façon il n'y avait pas d'autre possibilité que d'allait tout droit et il venait de l'autre côté. Donc le choix était rapide à prendre. Elle ne s'arrêta que lorsqu'ils arrivèrent à un embranchement ou elle lâcha enfin le jeune homme et s'inclina pour s'excuser avant de s'exclamer

- je vous suis!

[désolé pour la réponse courte…j’essayerais de mieux faire la prochaine fois…]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le commencement [terminé]   Sam 12 Fév - 2:32

- mademoiselle...vous ne devrez pas parlez à ce voyous.. ; rentrez, je vais contacter votre père pour qu'il envoi quelqu'un vous chercher!

- si vous prévenez n'importe qui de ma famille je vous promets que je n'aurais de cesse de venir vous causer du soucie...

Elle avait agripper son bras et se dirigeait maintenant vers l'endroit où il voulait aller. Il avait vaguement entendu le vieux grincher parler mais ne prêtait aucune attention à ces paroles. Après tout, il en avait l'habitude. Il la suivit jusqu'à l'embrenchure de deux rues où elle s'arrêta et s'inclina pour s'excuser.

- je vous suis!

-Il faut aller à gauche, le magasin dont je vous parle est juste au bout de cette rue.


Il s'empressa d'attraper son bras et de s'y diriger aussi rapidement que possible. Il avait compris qu'il ne fallait pas qu'elle traîne trop longtemps par ici. A priori, elle s'était échappé de quelque part et ne désirer pas du tout y retourner.
Il marcha jusqu'au petit commerce et la fit entré en saluant le vendeur.

-Bonjour.

-Bonjour. Répondit celui ci.

Il laissa le soin à la grande et jeune femme de lui poser toutes les questions qu'elle voulait tandis qu'il attira son attention sur les nouveaux piercings présentés sur le devant du magasin. Un anneau accompagné d'un pendentif en forme de lune attira son attention. Celui ci était en argent pur et ne risquait donc pas de s'infecter comme le dernier qu'il avait pris. Le prix était convenable et à sa portée. Mais bon, il se déiderait plus tard. Il retourna son attention vers la femme et écouta sa conversation en compagnie du vieux vendeur.

[voilà, désolé pour l'attente et le manque d'inspi. >< D'ailleurs, comme tu le vois, c'est très court et je m'en excuse.]
Revenir en haut Aller en bas
Yuu Masshiro
Première Membre
Première Membre
avatar

Messages : 379
Localisation : Iici, là-bas... Quelque part dans ce vaste monde.

MessageSujet: Re: Le commencement [terminé]   Mer 16 Fév - 8:02

Le jeune homme avait pris par le bras yuu sans aucune gêne...certes elle avait fait de même quelques instant plus tôt mais cela ne l'empêcha pas d'être tout de même désappointée. Tenir et être tenu c'est bien différent. Aussi quand ils arrivèrent devant le magasin en question la riche héritière retira rapidement son bras. Le magasin était tout à fait différent du précédent, alors que le premier respirait le renfermé, l'ancien temps. Celui-ci n'était que modernité. Yuu fronça les sourcils en entendant la music de fond qu'elle trouvé trop criarde à son gout. En fait tout le magasin n'était pas vraiment à son gout, ce n’était vraiment pas le genre de lieu qu'elle avait l'habitude de fréquenter. Mais ne voulant pas blesser la personne qu'elle avait rencontré et puis qui ne tente rien n'a rien, elle se planta devant le marchant, tandis que l'adolescent était partit contempler les bijoux en vitrine.

-Bonjour...pourrais-je avoir un renseignement sur un bijou?!

Le marchant regarda par-dessus l'épaule de yuu puis revient sur la jeune femme.

-je suis là pour ça! Quel bijou vous à attirer?!

-Oh vous vous méprenez! Je ne m'intéresse en aucun point à ce genre de ...yuu illustra ses propos en montrant le magasin puis sortit de sa cachette le médaillons dont la pierre bleu brillait toujours de cet éclat mystérieux .Elle le tendit au commerçant sans tout te fois lui donner, elle préféra garder une certaine distance.
C'est pour cela que j'aimerais avoir votre avis!

-pourrais-je le prendre. Quelques secondes?!

Après hésitation yuu posa le pendentif dans la pomme du commerçant mais lors de son approche, impossible de le poser…comme si la pierre bleu ne voulait pas toucher cette main. La jeune femme en fut étonna mais ne le montra pas et montra la chaine pour qu’il puisse l’attraper ce qu’il fit sans demander son geste sans se poser la question pourquoi la jeune femme avait changé de posture.

-il est d'une grande beauté... Combien?

- plait-il?

-combien vous le vendez?! Avec ça on peut faire de magnifiques bijoux!

-est ce que je vous demander d'évaluer sont potentiel économique pour vos affaire? Non je veux savoir si vous pouvez me renseigner sur sa provenance ou sa nature. Mais apparemment vous ne mettes d'aucune utilité.

Yuu tendit sa main pour demander qu’ils lui rendent son pendentif. Le marchant essaya de cacher le pendentif avec sa main mais à sa grande surprise il ne put la refermer autour de son trésors. Il se ridiculisa en tentant de fermer sa main autour de la pierre mais rien à faire. Pourtant il ne la rendit pas à la jeune femme, il posa la pierre derrière son comptoir.

-allons je peux vous en faire un bon prix !

-je ne suis pas en manque d’argent !

Yuu restait calme pourtant en son fond intérieur tout son être bouillonnais de rage, comment cette personne osait la traiter de la sorte. Elle jeta un coup d’œil vers le jeune garçon qui s’était approchait sans doute par curiosité. Elle posa sa main sur le comptoir et ordonna d’une voix qui se voulait indiscutable.

-Rendez-moi ce qui m’appartient ! Vous n’êtes que trop insignifiant pour me défier…

Le commerçant croyant avoir affaire juste à une fille à papa, souriant et sortit une liste de prix…
Yuu allait devoir jouer serré et employer toute son intelligence pour ne pas utiliser son nom afin que ça ne s’ébruite pas…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le commencement [terminé]   Jeu 24 Fév - 9:18

En entendant les voix s'élever, Hitome s'était rapproché, apparemment, ce bougre de remplacant n'arrivait pas à combler sa nouvelle ami. Mais quand est ce que le propriétaire allait revenir ? Celà faisait déjà une semaine et aucune nouvelle.

Ce remplacant était vraiment tourné vers l'argent, il ne pensait qu'à ca, c'est d'ailleurs pour celà que tout les prix avait augmenté dans cette boutique, ce qui énerva quelque peu le jeune homme.

-allons je peux vous en faire un bon prix !

-je ne suis pas en manque d’argent !

Eh bien, voilà maintenant qu'il ne voulait pas lui rendre son bien, non mais qu'est ce que c'était que ce vendeur de pacotille ?

-Oh le vieux, tu vas lui rendre son pendentif de suite.

La jeune femme s'était tourné vers lui pendant quelques secondes puis elle avait frapper sur le comptoir en criant son mécontentement, ce qui n'avait pas vraiment déstabiliser le marchant qui, en même temps, avait sortit sa liste de prix.

-Rendez-moi ce qui m’appartient ! Vous n’êtes que trop insignifiant pour me défier…

Le vendeur n'écoutant pas un traitre mot de ce que disait la femme, trop obnubilé par le bijoux et par la fortune qu'il ferait avec s'il réussissait à lui racheter. Comme il paraissait bien occupé, Hitome en profita pour chuchoter son plan à la jeune femmme, sans que le vieux ne remarque leur conversation.

-Je vais l'occuper, récupérer votre bijou et partez.

Il n'attendit pas de réponse de la jeune femme et sauta sur le viel homme afin de le faire tomber au sol, bloquant ainsi ces bras pour ne pas qu'il s'échappe.
Revenir en haut Aller en bas
Yuu Masshiro
Première Membre
Première Membre
avatar

Messages : 379
Localisation : Iici, là-bas... Quelque part dans ce vaste monde.

MessageSujet: Re: Le commencement [terminé]   Jeu 3 Mar - 6:32

-Je vais l'occuper, récupérer votre bijou et partez.

Yuu regarda avec une certaine joie le vendeur se faire plaquer au sol, un sourire assez cruel s'afficha sur son beau visage, elle n’aimait pas qu'on la prenne pour une faible personne juste pour son apparence d'aveugle et chétive. Par son rang malgré le mécontentement de certaine personne elle s'arrangeait toujours pour avoir ce qu'elle voulait. La vie même tournait souvent à sa faveur sans qu'elle ne lève le petit doigt. Elle appartenait au genre de personne qu'on qualifierait de chanceux, mais cette chance possédé une compassassions...â côté on l'avait diagnostiqué schizophrène, léger certes, mais ce mot en lui-même faisait frémir l'entourage et agrandir les rumeurs sur sa personne. Et son apparence ne jouer pas en sa faveur non plus, mais laissons sa de côté, nous en sommes pas à parler de la vie de Yuu.

Quand La jeune femme fut sur que Hitome avait la main prise sur son adversaire, elle attrapa son pendandif et susurra à l'oreille de l'infortuné,

-j'espère ne plus jamais vous revoir...

Elle fit un grand sourire de courtoisie pour remercier la jeune homme de son aide, il avait l'air faux mais c'était tout ce que pouvait lui donner Yuu pour l'instant. Ah si elle pouvait bien lui faire un honneur, aussi elle ajouta

-Tachez de vous souvenir de ma personne, si vous avez besoin de quelque chose, n'hésitez pas à me contacter! je m'appelle Yuu..

Elle sortit du magasin, laissant Hitome se débrouiller, vu comment il avait pris en mains la situation il avait l'air d'être un habitué de ce genre de situation. Yuu haussa les épaules, après tout c'était lui qui c’était mis dans la misère et elle ne voyait pas comment elle viendra au secours d'un inconnue. Aussi elle continua sa son chemin à la recherche d'une réponse dont elle n'était même pas certaine de la question.

Elle avança dans les rue de Tokyo se demandant s'il ne serait pas sage de revenir vers la rue centrale quand elle fut sorti de sa réflexion par une voie criarde

-votre pendentif?

-Pardon? yuu se retourna pour faire face à une vielle femme encapuchonné assise face une boule de cristal.*qu'elle stéréotype!*pensa Yuu

La vielle femme tendit son doigt fripé vers l'endroit où la jeune femme avait caché son pendentif.

- le pendentif bleu, je peux vous aider...

Yuu l'arrêta de suite, souriant d'avance de briser les parole d'un charlatan, elle s’approcha et dit d'une voie dur

-Vous m'avez vue sortir de la bijouterie...ça vous amuse à espionner les gens pour leur voler leur bien par des parole illusoires?!

Le vielle femme ne fit pas attention à ses parole et continua ses parole toujours le doigt tendu, il touchait presque la poitrine de la jeune femme.

-Je connais un ange qui pourra répondre à vos questions…

Pour la première fois, On venais de rabattre le clapet de Yuu, elle n’avait en aucun cas envisager de prendre en compte les phénomènes paranormaux.

-Comment…

-Vous n’avez pas besoin de savoir. Tenez voilà un plan qui mène au lieu ou l’ange repose. Vous serez la première personne qu’il voit depuis bien des années…

D’un air suspicieux yuu regarda la vielle sorcière et lui posa une question

-Qui dit que vous ne me trompé pas ?! qu’est-ce que vous y gagné en retour ?!

-Rien je ne suis qu’une simple observatrice. Qui regarde ce mettre en marche le destin de ce monde

Yuu grommela

-Observatrice ! Vous me faite bien rire !?Vous l’aider un peu votre destin non. !

-Qu’a-t-il de mal à aider une oiseau à voler de ses propres ailes…

Sur cette réponse énigmatique yuu regarda le bout de papier quelle avait pris puis releva la tête pour questionner la vielle au sujet du lieu quand avec grand étonnement, plus personne à l’horizon. La sorcière avait complétement disparue de la rue..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le commencement [terminé]   Dim 6 Mar - 0:35

-Tachez de vous souvenir de ma personne, si vous avez besoin de quelque chose, n'hésitez pas à me contacter! je m'appelle Yuu..

Après être sur que la jeune femme ait récupéré son bijou, Hitome relacha le vieil homme.

-Yuu... Quel prénom bizarre pour une fille...

-Yuu... Serais ce la descendante des Masshiro ?

Hitome tourna son regard vers le vieillard sans comprendre un traitre mot de ce qu'il marmonnait. Les Masshiro ? Qui étais ce donc ? Une famille rachissime ? Quoi qu'il en soit, celà ne l'intéressait pas. Mais une alliée était toujours bonne à prendre.. Il laissa le vieux dans ces réflexions et sortit de la boutique en prenant au passage le magnifique anneau qu'il avait admiré un peu plus tôt.

-J'te prends ca, tu diras à Kurai que je lui amenerais le vrai prix pour ce bijou quand il reviendra.

Il prit le chemin du centre ville, les mains dans les poches. Il ne savait pas encore ce qu'il allait faire à présent mais tant qu'il n'était pas chez lui, tout allait bien.

Il faisait beau en ce magnifique jour. Eh bien, peut être qu'une petite promenade en forêt serait la bienvenue. Celà faisait un moment qu'il n'y avait pas été. Il prit donc le chemin de la forêt, s'engouffrant à travers les arbres dans la sombre verdure qui bordait la ville de son enfance.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le commencement [terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le commencement [terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Art-Of-Fantasia :: Monde d'Art of Fantasia :: Les Zones Urbaines :: Les Capitales-
Sauter vers: